Une production agricole de plus de 1,7 million de tonnes annoncée

Campagne Agricole

 

" Le prix plancher du Kg d'arachide est de 280 F CFA

Le Premier ministre, Amadou Ba a présidé ce vendredi 24 Novembre 2023, un conseil interministériel consacré à la commercialisation de l’arachide pour l’année 2023-2024. Lors de la rencontre il a fait savoir que la campagne agricole s'annonce prometteuse, avec une production d'arachide estimée à plus de 1,7 million de tonnes. Face à cette perspective encourageante, une planification anticipée s'avère cruciale pour garantir le succès de la filière, en permettant à tous les acteurs, notamment les producteurs, de tirer profit de leurs labeurs.

Dans cette optique, le Comité National Interprofessionnel de l'Arachide (CNIA) a organisé des concertations inclusives avec les parties prenantes telles que les huiliers, les exportateurs, les organisations de producteurs et les opérateurs privés stockeurs pour préparer la campagne. C'est ainsi que le 16 novembre 2023, le conseil d'administration du CNIA a réuni les administrateurs et d'autres membres de l'interprofession pour prendre des décisions cruciales.

Le modèle de détermination du prix indicatif de campagne a été présenté. Il donne aux membres de l'interprofession des éléments de négociation. Ce modèle détermine les prix bord champ de l'arachide coque sur la base des paramètres retenus, des cours des huiles brutes, des tourteaux et du dollar américain observés de décembre 2022 à septembre 2023.

Ainsi, le prix de l'arachide coque, basé sur ces cours est de 280 FCFA/kg moyenne décembre 2022 à fin septembre 2022. Les seuils de sauvegarde, sans subvention qui sont à 84 FCFA/kg et avec subvention à 37 FCFA/kg, ont été déterminés. À la suite de ces délibérations, un prix plancher, soutenu par la majorité des participants a été proposé à l'Etat pour appréciation et validation. Ces propositions consensuelles des acteurs, assorties de mesures d'accompagnement, visent à assurer une commercialisation satisfaisante pour tous les acteurs impliqués.

Les principales mesures identifiées pour garantir le succès de la campagne 2023/2024 sont les suivantes :

1. Valider le prix plancher au producteur proposé par le CNIA Le Gouvernement du Sénégal est invité à apprécier et entériner en conseil des ministres, les propositions du CNIA pour une bonne organisation de la campagne de commercialisation.

2. Démarrer la campagne de commercialisation La date du 30 novembre 2023, proposée par les acteurs pour la collecte, permettra de prévenir le phénomène de "mbapat" (bradage) dès le début de la campagne de commercialisation de l'arachide ;

3. Payer les arriérés de factures des opérateurs : Le règlement des factures des opérateurs pour les campagnes 2021/2022 et 2022/2023 est un impératif pour une bonne campagne de commercialisation. Cela permettra aux opérateurs de disposer de ressources financières pour les paiements aux producteurs après les livraisons des graines aux points de collecte et éviter le phénomène des bons impayés connu avant 2012 ; 

4- Notifier les lettres de constitution de stock de semences certifiée Cette mesure facilitera l'accès des opérateurs aux financements pour la collecte des semences de leurs contractuels ;

5- Réactualiser et redynamiser le comité de suivi de la campagne de commercialisation de l'arachide Cette initiative va permettre de suivre la compagne à travers un cadre de concertation des acteurs. Ce comité de suivi va faciliter le suivi rapproché des factures et des besoins financiers des acteurs (banques, huiliers et opérateurs) pour faciliter la collecte ;

6. Encadrer la collecte des graines destinées à l'exportation Pour la préservation de la bonne image de notre arachide et éviter des rejets sur les marchés extérieurs, il est prévu, en relation avec tous les acteurs (administration, exportateurs, producteurs), un renforcement du contrôle de la qualité des graines et des milieux de stockage.

7. Interdire d'exporter des semences d'arachide : Conformément à la réglementation en vigueur, notamment le décret n° 2010 - 15 du 13 janvier 2010 et le protocole d'accord relatif aux exigences phytosanitaires de l'arachide du Sénégal vers la Chine, l'exportation de semences d'arachide est formellement interdite. Cela pour préserver le capital semencier et les performances agricoles de la filière ;

8. Renforcer la surveillance aux frontières : Pour sécuriser les matières premières, une surveillance accrue des frontières permettrait de sassurer que les exportations de graines répondent aux normes établies ;

9. Trouver une formule permettant de faire fonctionner les Usines et Unités de transformation Cette mesure vise à assurer le fonctionnement optimal des structures de transformation ;

10. Encadrer la période de collecte des exportations : Pour éviter toute perturbation des disponibilités en semences, il est proposé à ce que l'autorisation d'exporter des arachides soit limitée à la période du 30 décembre 2023 au 30 avril 2024, reprenant ainsi la leçon de la campagne 2022/2023.

Selon le Premier Ministre, Amadou Ba, les mesures, prises de csvoncert par les différents acteurs, visent à assurer une campagne de commercialisation réussie pour l'arachide au Sénégal pour la période à venir.

A rappeler que le Président Macky Sall a alloué un budget historique de 100 milliards pour l’année 2023.