Un militaire français tué à Gao dans une attaque au mortier

Attaques terroristes

 

"Il a succombé à ses blessures causées par des tirs indirects visant la plateforme opérationnelle désert

Un militaire français a été tué, samedi 22 janvier, au Mali, dans une attaque au mortier du camp militaire de l'opération Barkhane à Gao, a annoncé l'Élysée, dimanche 23 janvier. Né le 5 mars 1997 à Rouen, le brigadier Alexandre Martin a accompli toute sa carrière au sein du 54e régiment d’artillerie de Hyères. Engagé dans le cadre de l’opération Barkhane depuis le 19 octobre 2021, il a succombé à ses blessures causées par des tirs indirects visant la plateforme opérationnelle désert (PfOD) de Gao samedi.