Un ex-agent de la DAF arrêté pour vente présumée de codes d’accès au fichier électoral

Justice

 

" Ils ont été inculpés puis placés sous mandat de dépôt par le juge d'instruction chargé du dossier

Le commissariat d'arrondissement de Yeumbeul-Comico a mis fin à la cavale du cerveau du supposée mafia de vente présumée des codes d’accès au fichier électoral. Selon Seneweb qui donne l'information, il s'agit d'un ancien agent de la Direction de l'automatisation des fichiers (DAF), répondant au nom de Amadou Diallo. Ce  a été arrêté dans son lieu de refuge à Niague, par les hommes du commissaire Cheikh Ahmed Tidiane Diallo.

En effet, l'ancien opérateur de saisie à la DAF avait fait croire au mandataire Amadou Sow [...] qu'il est capable de lui remettre le fichier électoral pour les besoins du parrainage de son candidat à la présidentielle. Après marchandage, le duo est convenu d'un accord pour un prix de 500 000 f cfa. L'acquéreur Amadou Sow a versé une avance de 80 000 F CFA à Amadou Diallo avant de lui remettre un disque dur pour récupérer le document électoral.

Après avoir encaissé l'argent, l'ancien vacataire à la DAF n'a pas honoré son engagement. Amadou Diallo accompagné de son témoin, s'est présenté dans les locaux du commissariat de Yeumbeul-Comico pour dénoncer le présumé détenteur du fichier électoral.

Le dénonciateur et son accompagnant ont été arrêtés puis placés en garde à vue pour les besoins de l'enquête. "Amadou Sow m'a confié qu'il a vendu le fichier électoral, moyennant 500 000 F CFA, à A.T et M.B.D, deux célèbres candidats à la présidentielle de 2024" a confié Amadou Diallo. Ce plaignant est devenu mis en cause parce qu'il avait tenté d'acheter le fichier électoral pour le compte de son candidat à la présidentielle.

Ayant senti le coup, l'ancien agent de la Daf avait pris la fuite pour échapper à la justice. Mais c'était sans compter avec la ténacité et la persévérance des hommes du commissaire Diallo qui ont réussi à localiser le fugitif hors de leur secteur de compétence.

Mais sur ordre du procureur, une mission à agent a été dépêchée à Niague où Amadou Sow a été arrêté puis conduit à la police de Comico. Interrogé sur procès-verbal, l'ancien vacataire à la DAF a nié être détenteur du fichier électoral. Selon lui, il voulait soutirer de l'argent à l'acteur politique Amadou Diallo.

Les deux célèbres candidats cités, ont été disculpés par le présumé détenteur du fichier électoral. « Je n'ai pas vendu le document électoral aux candidats A.T et M.B.D. Je n'ai jamais tenu de tels propos », dément-il devant les enquêteurs du commissariat de Yeumbeul-Comico. Malgré tout, la perquisition de son domicile a permis aux policiers de saisir des documents, des données à caractère personnel [...].

Au terme de l'enquête, le trio a été déféré au parquet pour association de malfaiteurs, escroquerie, complicité d'escroquerie portant sur un document électoral [...]. Amadou Diallo et Amadou Sow ont été inculpés puis placés sous mandat de dépôt par le juge d'instruction chargé du dossier.