"Nous n’avons jamais été demandeurs d’une loi d’amnistie " selon Birame Soulèye Diop et Cie

depute pastef.png

 

"Les Sénégalais sont éminemment intelligents

Le Parti Démocratique Sénégalais (Pds) annonce qu'il va adopter la même position ce mercredi 06 mars que l'ex Pastef lors du vote du projet de loi d'amnistie à l’Assemblée Nationale. Car il estime que cette loi d'amnistie est pour Ousmane Sonko, ses camarades et autres. Les députés de l'ex Pastef ont pondu un communiqué pour apporter la réplique à la décision de Karim Wade et ses députés.

"C’est avec amusement que nous avons lu le communiqué du PDS qui sent à mille lieux le manque de sérieux et la manipulation. Depuis le début de la XIV législature, nous n’avons jamais travaillé ensemble. Nous n’avons ni les mêmes convictions ni les mêmes trajectoires. Pour preuve, nous avons récemment voté contre leur proposition de mise sur pied d’une commission d’enquête parlementaire sur la chimérique accusation de corruption de membres du Conseil constitutionnel", disent-ils dans le communiqué.

Les camarades d'Ousmane Sonko respectent la position de suiviste du pds. "Il est heureux qu’ils déclarent ne pas avoir de conviction sur ce qui est en train de se faire et de se passer et de se complaire dans une position de suiviste", renseigne la note.

Ainsi, les députés de l'ex Pastef ont adopté une position pas habituelle c'est-à-dire neutre sur un sujet qui pollue les débats du pays. Ce après avoir déclaré être contre l'amnistie depuis sa révélation par la presse. "Nous concernant, nous ne nous occupons en rien de ce que font les autres, nos actes, nos positions et attitudes étant le fruit d’une analyse minutieuse de toutes les situations qui se présentent à nous.Le fait pour eux de ne pas voter devrait être une position de principe assumée car ils ont toujours demandé la réouverture d’un procès", affirment Birame Soulèye Diop et Cie.

Dans ce document, le président du groupe parlementaire de Yewwi Askan Wi de rappeller: "Nous n’avons jamais été demandeurs d’une loi d’amnistie et nous n’acceptons nullement que des causes soient plaidées en utilisant Ousmane Sonko comme prétexte.Les Sénégalais sont éminemment intelligents."