L'Etat bloque les comptes bancaires du groupe Walfadjri avec un Avis à tiers détenteur

cheikh niass

 

Les nouvelles autorités ont décidé de bloquer nos comptes bancaires

Les nouvelles autorités sont manifestement très strictes en ce qui concerne le paiement des impôts par les entreprises de presse. Après avoir pris des mesures contre Avenir Communication, éditeur du journal "Le Quotidien", l'État a également saisi les comptes bancaires du groupe Walfadjri pour la même raison.

Cette information a été communiquée par le Président directeur général Cheikh Niass dans une note adressée à ses employés.

"Nous sommes au regret d'informer le personnel du Groupe Walfadjri que, pour cette année 2024, la direction n'est, malheureusement, paren mesure d'allouer aux agents qui le désirent la traditionnelle « Avance Tabaski ». La raison étant que, comme vous le devinez, les nouvelles autorités ont décidé de bloquer nos comptes bancaires avec un Avis à tiers détenteur (Atd) pour des impôts de 2016 à 2018", a indiqué l'avocat, qui dit avoir reçu l'avis, ce mercredi, par les services de la direction générale des impôts et domaines.

Il souligne que "l'État attaque ainsi la gestion de Sidy Lamine Niass, qui n'est plus là pour se défendre", sans fournir plus de précisions.