Les avocats d'Ousmane Sonko introduisent un rabat d'arrêt à la Cour suprême

CENA

 

"Les conseils du maire de Ziguinchor à la Cour suprême

Ousmane Sonko et ses avocats ont décidé de poursuivre la bataille judiciaire après la décision du président de la Cour suprême de renvoyer sa requête au tribunal de grande instance de Dakar. Mais les conseils de Sonko ont introduit un rabat d'arrêt à la Cour suprême cet après-midi. Ce 24 heures après la publication de l’arrêt de la Cour suprême cassant la décision du tribunal de Ziguinchor Ousmane Sonko qui avait ordonné sa réintégration sur les listes électorales.

Les conseils d'Ousmane Sonko par la voix de Me Abdoulaye Tall espèrent obtenir gain de cause. "Nous espérons qu'ousmane Sonko sera réintégré sur les listes électorales si les chambres réunis seront statuées sur le rabat d'arrêt ",a-t-il soutenu après le dépôt de la requête.

 Le motif du rachat d'arrêt est selon que "les sénégalais qui ont suivi l’audience du vendredi portant sur le pourvoi porté sur la décision du Juge de Ziguinchor on constaté que l’un des membres qui avait participé à la composition de cette audience n’a pas signé l’arrêt. Et il est prévu textuellement qu’il y a une irrégularité à ce niveau-là. Mais, la question essentielle tourne autour de la participation ou non du président Sonko à ces joutes électorales.   Et c’est une procédure pendante.

À partir de ce moment-là on ne peut pas parler de radiation. Donc le président Sonko garde toutes ses chances d’éligibilité dans cette élection. À partir de ce moment il y a une urgence absolue. Et tous le sénégalais doivent savoir que la participation ou non du président Ousmane Sonko à cette élection-là dépendra de cette procédure que nous avons introduite aujourd’hui.

Par conséquent, la balle est dans le camp de la Cour suprême. La participation du Président Sonko dépend entièrement de la cour suprême. Elle doit faire preuve de célérité, c’est une obligation morale, une obligation d’éthique et d’essence républicaine."