Le F24 s’oppose radicalement au vote de cette loi d’amnistie visant à effacer des crimes non encore jugés

F24

 

"Comment les parents vont-ils faire leur deuil ?

Les députés sont en plénière pour examiner le projet de loi portant amnistie des manifestations de février 2021 à février 2024. Le F24 s’oppose radicalement au vote de cette loi d’amnistie visant à effacer des crimes non encore jugés.

Dans un communiqué, le F24 estime que apres avoir interdit les sénégalais de vote, le "Président de la République S’obstinant dans son dessein de nous en imposer au risque de déstabiliser le pays, Macky Sall vient de demander le vote d’une loi d’amnistie scélérate en procédure d’urgence à l’assemblée nationale. Que faire des victimes dont les décès restent non élucidés, les coupables non identifiés, non jugés? Comment les parents vont-ils faire leur deuil? Qu’allons-nous servir comme raisons à ces familles éplorées, à ces mutilés, à ces détenus politiques, à ces opérateurs économiques ayant tout perdu? F24 s’oppose radicalement au vote de cette loi d’amnistie visant à effacer des crimes non encore jugés."

Le comité exécutif du F24 exhorte instamment le Conseil Constitutionnel à tirer toutes les conséquences des atermoiements du Président de la République et à prendre immédiatement ses responsabilités et retenir une date avant la fin du mois de mars 2024 pour l’élection présidentielle.

"LA PAIX AVANT TOUT, LA PAIX AU DESSUS DE TOUT, LA PAIX ADOSSEE A LA VERITE"