Le candidat Thierno Cissé condamné à 6 mois de prison ferme

Thierno CISSÉ

 

"Il a fourni 13 faux députés

Le candidatde Major 2024, Thierno Cissé est condamné par le tribunal des flagrants délits de Dakar ce jeudi 11 janvier 2024 à 6 mois de prison ferme et doit payer une amende de 100.000 FCfa au Trésor public pour confection de faux parrainages et faux et usage de faux en écritures publiques fourni de faux parrains (13) parlementaire devant le Conseil Constitutionnel afin de participer à l'élection présidentielle du 25 février prochain.

Le procureur de la République avait demandé un an ferme pour fraude et six mois pour émission d’un chèque en bois. 

Thierno Cissé a été arrêté par les éléments de la Division des investigations criminelles (Dic) le 04 janvier 2024 dans les locaux du Conseil constitutionnel lors des contrôles de parrainages.

Devant le juge, Thierno Cissé a plaidé non coupable et s'explique sur les pièces à fournir."J’ai un compte et un chéquier. J’ai émis un chèque comme caution, mais je n’ai pas clôturé ce compte...Instruction m’a été donnée de déposer avec 9 pièces. L’instruction ne vient pas de moi ni d’un être humain, mais d’un être supérieur :  Dieu "Allah Soubhanah wa Tallah", a-t-il soutenu. 

Le candidat de Major 2024 a profité de l'occasion pour répondre à ses détracteurs qui l'accusent d'être un faussaire. "Je ne suis ni un farceur ni un faussaire. Je ne jouais pas. Le 26 août, j'ai annoncé ma candidature et j’ai suivi toutes les étapes. Donc, je ne jouais pas. Et j'assume jusqu'au bout", rapporte Seneweb.