Le bilan des victimes s’élève à 30 320 morts et 71 533 blessés

Hamas

 

Il y a encore un certain nombre de victimes sous les décombres et sur les routes

 

Le bilan de la guerre israélienne contre Gaza, qui perdure depuis environ 5 mois, s’élève à « 30 320 morts et 71 533 blessés », selon le ministère palestinien de la Santé de l’enclave palestinienne.

C’est ce qui ressort du rapport statistique quotidien du ministère de la Santé, samedi, coïncidant avec le 148ème jour depuis le début de la guerre israélienne.

Le rapport indique que « l’occupation israélienne a commis 10 massacres contre des familles dans la bande de Gaza, faisant 92 morts et 156 blessés au cours des dernières 24 heures », expliquant que « le bilan de l’agression israélienne s’est élevé à 30 320 morts et 71 533 blessés » depuis le 7 octobre dernier.

La même source a également souligné qu' »il y a encore un certain nombre de victimes sous les décombres et sur les routes, et que l’occupation israélienne empêche les ambulances et les équipes de la protection civile de les atteindre ».

Depuis le 7 octobre 2023, Israël mène une guerre dévastatrice dans l’enclave palestinienne, faisant des dizaines de milliers de victimes civiles, pour la plupart des enfants et des femmes, en plus d’une catastrophe humanitaire sans précédent et d’une destruction massive des infrastructures, qui ont conduit Tel Aviv à comparaître devant la Cour internationale de Justice pour des crimes de « génocide ».