"La justice fera son travail conformément aux lois et règlements" (Amadou Ba)

Amadou Ba

 

"Lancez d'abord un appel aux fauteurs de troubles

Le Premier ministre Amadou Ba apporte une réplique sur la pétition signée par 142 personnalités pour demander au président Macky Sall de libérer Ousmane Sonko et d’annuler la dissolution du parti, Pastef Les Patriotes. Amadou Ba estime que Sénégal est un pays droit et convoque le principe de la séparation des pouvoirs.

"Ça montre que nous sommes un pays de liberté. Dans la diversité et dans la divergence que chacun puisse exprimer son point de vue. Cela me semble important à noter dans un contexte où l’on critique à tort le Sénégal qu’on n’est pas un pays de liberté", a-t-il déclaré lors de l’audience qu’il accordée aux responsables des équipes finalistes de la Coupe du Sénégal.

Ousmane Sonko a été arrêté et inculpé pour appels à l'insurrection et complot contre l'État et placé en détention et le Pastef a été dissous.

D'après Amadou Ba, nous sommes aussi un pays de droit et que la liberté sans le droit mène à l’anarchie. "Le Sénégal est aussi un pays de droit marqué strictement par la séparation des pouvoirs notamment le pouvoir exécutif qui est incarné par le Président Macky Sall avec son gouvernement et le pouvoir judiciaire. L’Etat respectera les principes édictés, respectera l’Etat de droit. La justice va s’appliquer de manière indépendante et fera le travail conformément aux lois et règlements qui régissent ce pays", a-t-il soutenu. Avant d'inviter aux signataires de la pétition de " Lancez d'abord un appel aux fauteurs de troubles".