Echange de tirs à Freetown depuis dimanche matin ; un couvre-feu national décrété

Sierra Léone

 

" Des documents sonores diffusés sur les réseaux sociaux font entendre des tirs à l’arme automatique et des explosions

La Sierra Leone est actuellement placée sous couvre-feu. Ceux, après des échanges de tirs, dans la capitale, Freetown, depuis le matin du dimanche 26 novembre, selon la RFI. Des coups de feu et des détonations ont été entendus dans le quartier où l’armurerie aurait été attaquée.

« Aux premières heures dimanche (…) des individus non-identifiés ont tenté de forcer l’armurerie militaire de la caserne de Wilberforce. Ils ont tous été repoussés », a déclaré le ministère de l’Information dans un communiqué.

D’autres témoins ont aussi fait état d’échanges de tirs près de la caserne de Morray Town, où se trouve la Marine, et devant une autre implantation militaire dans la capitale. Des documents sonores diffusés sur les réseaux sociaux font entendre des tirs à l’arme automatique et des explosions.