Pastef Mermoz se lave à grand eau et accuse le camp de Barth

pastef

 

 " Ces jeunes habitent le quartier et sont des voisins du maire qui les connaît d'ailleurs

Les militants de Pastef Mermoz n'a pas tardé à faire la réplique. Ils ont dans un communiqué rendu public dégagé toute leur responsabilité par rapport à la supposée attaque de la maison de Barth. Ils sont condamné violemment l'attitude du camp du maire de Dakar. " Dans sa sortie d’hier le Maire de la Ville de Dakar, Barthélémy Dias n’a aucunement pas manqué de s’en prendre aux militant de Pastef sur l’Attaque de son domicile.

Ces dits « millitants de pastef Mermoz Sacré-coeur ont été accusés à tort d'avoir voulu attaquer le domicile du Maire de Dakar Barthélémy Dias ", a dit leur communiqué du 30 Mai 2023, fait à Dakar. Les militants de Ousmane Sonko de Mermoz Sacré-Cœurs ont formellement dénoncé « de la façon la plus vigoureuse ces attaques des partisans du maire de Dakar envers des militants de PASTEF Mermoz Sacré-coeur et appellent la police à les libérer parce qu'ils n'ont rien fait et qu’en tant que voisin, s’assoir à côté du domicile du Maire Barthélémy Dias ne constitue nullement un délit ».

Avant de préciser que « ces jeunes habitent le quartier et sont des voisins du maire qui les connaît d'ailleurs très bien ». Selon eux ces militants « ont été attaqués par les membres de la garde rapproché du maire seulement parce qu'ils étaient sagement assis à leur « grand place » habituel dans leur quartier. Ainsi, l'un d'eux en l'occurrence Beyna GUEYE, dit Papi a été livré à la police ». Ousmane SANE