L’Association des juristes du Sénégal dénonce l’acquittement au bénéfice du doute de Sitor Ndour

Sitor Ndour

 

" Ce verdict pose l’impérieuse nécessité de la protection des droits des victimes

Suite et pas fin dans l’affaire de viol présumé opposant le responsable de l’APR, Sitor Ndour, à sa femme de ménage. En effet, acquitté par le tribunal de grande instance de Dakar, l’ancien directeur du COUD n’est pas encore sorti d’affaire. En effet, en plus de l’appel du parquet contre la décision prise en première instance, l’Association des juristes sénégalaises (AJS), en collaboration avec les organisations féminines, remettra sur la table son dossier lors d’une conférence de presse qu’elles organisent ce mercredi au musée de la femme Henriette Bathily.

Ces femmes veulent dénoncer les cas de violences sous toutes ses formes et l’acquittement au bénéfice du doute de Sitor Ndour, accusé de viol par sa domestique mineure âgée de 16 ans. Selon Les Échos, l’association ne comprend pas l’acquittement de l’ancien directeur général du COUD alors que le procureur avait requis dix ans de réclusion criminelle. Elle estime que ce verdict pose « l’impérieuse nécessité de la protection des droits des victimes et de l’application rigoureuse des dispositions de la loi criminalisant le viol et la pédophilie ».