Médiation de sortie de crise au Mali : Macky Sall disqualifié

Abdoul Mbaye et Macky Sall

Depuis plusieurs semaines, le peuple malien est confronté à une crise politique sans précédent. Le Congrès de la Renaissance Démocratique (CRD) constate pour le regretter la détérioration progressive de la situation dans ce pays frère consécutive au manque de réponse appropriée du pouvoir en place. L'annonce est contenue dans un communiqué. Le document retient pour sa part que Macky SALL est disqualifié pour participer à désamorcer la crise au Mali, au regard de la situation dans laquelle il a plongé le Sénégal après plusieurs manipulations de sa Constitution et l’organisation d’élections truquées ».

« En lieu et place d’une prise de conscience de la volonté populaire qui exige sa démission, le Président Malien, Ibrahima Boubacar KEITA, se réfugie comme d’habitude derrière les forces de défense et de sécurité et use de la violence extrême pour contenir la mobilisation populaire. Cette politique de IBK menace incontestablement l’existence même de l’Etat malien », dénoncent Abdoul Mbaye et ses camarades, ajoutant que la dissolution contestée de la cour constitutionnelle du pays «en est une parfaite illustration ».

Selon eux, «la réussite de la mission des Chefs d’États de la CEDEAO dépendra de la capacité de ceux qui la composent à accorder la priorité aux intérêts du Peuple malien souverain avant ceux de leur pair et de sa famille ».

Djibrirou MBAYE