Au moins une dizaine de morts, dont des enfants, dans des frappes de drone de l’armée

Armée

 

" 14 morts dont 8 enfants et 6 notables, ainsi qu’une trentaine de blessés dont 21 enfants

L’armée malienne reconnaît avoir procédé à des frappes de drone, mardi matin, à Kidal. Les FAMA disent avoir neutralisé plusieurs pick-up de « terroristes » et n’annoncent pas de bilan, dans un communiqué, parcouru par Rfi, publié mardi soir.

Les rebelles du CSP, qui contrôlent la ville, annoncent eux un bilan provisoire de 14 morts dont huit enfants et six notables, ainsi qu’une trentaine de blessés dont 21 enfants. Des sources civiles, notamment médicales, ont fait état à RFI d’une dizaine de morts dont plusieurs enfants.

Kidal, dans le nord du Mali, est l’enjeu d’une bataille entre les rebelles du CSP, dont Kidal est le fief, et l’armée malienne. Au cœur de cette bataille : le camp de la Minusma.