Plus de 200 millions F CFA de pertes enregistrées à cause de la grève des bus Tata

bus tata surcharge


" On a entamé des discussions avec les travailleurs et je pense qu’on va bientôt trouver un terrain d’entente

Suite à la décision des transporteurs et receveurs de AFTU d’observer une grève de 72 heures, une perte de plus de 200 millions a été enregistrée. Ces travailleurs réclament de meilleures conditions, une hausse de leurs salaires et des contrats de travail, notamment.

Selon le président du conseil d’administration de l’Aftu, Djibril Ndiaye, 99% des véhicules, voire 100%, n’ont pas circulé hier, lundi. Ce dernier signale que cette première journée d’action a causé des pertes énormes.

En attendant une évaluation exhaustive, le PCA de l’Aftu donne une idée : « Sur 2 200 minibus, si chaque minibus transporte au minimum 500 personnes par jour, c’est déjà énorme. Si chaque personne paie 200 F CFA, sur 2 200 minibus, c’est beaucoup d’argent ».

Le calcul révèle donc des pertes d’au moins 220 millions de francs CFA par jour. Si la grève va au bout, les recettes non encaissées se chiffreront à plus d’un demi-milliard F CFA.

Mais, déclare le PCA, « on a entamé des discussions avec les travailleurs et je pense qu’on va bientôt trouver un terrain d’entente pour que la situation revienne à la normale. Depuis samedi, on a commencé les discussions. On va les rejoindre. Nous avons déjà enclenché le processus de mettre en place les contrats ».