Macky Sall plaide l'accès à l'eau potable pour les 320 millions africains

Macky Sall

 

"30 milliards de dollars par an afin de réaliser l’accès universel à l’eau en Afrique

Le Président Macky SALL a pris part ce mardi au lancement de la campagne du Panel international de haut niveau sur les investissements dans le secteur de l'eau en Afrique qui porte sur le thème "Combler le fossé : investir dans l'eau".

Le plaidoyer de Macky Sall est essentiellement centré sur la mobilisation de 30 milliards de dollars par an afin de réaliser l’accès universel à l’eau en Afrique. L’objectif serait d’empêcher la soif de 320 millions d’africains. Il s’agira en parallèle de promouvoir les secteurs de l’agriculture et de l’industrie.

A l’Assemblée générale de l’ONU à New York, le président Sall s’est dit préoccupé par la disponibilité de l’eau sur le continent africain. D’après lui, 320 millions d’Africains sont privés de cet élément vital, une situation qu’il décrit comme ‘sérieuse’. Par conséquent, il faut investir davantage dans ce secteur.

En Afrique, l’accès à l’eau propre représente un défi majeur. Selon le président Sall, sur les 780 millions d’habitants de la planète qui n’ont pas accès à l’eau potable, 320 millions vivent en Afrique. Cela pourrait nuire à d’autres secteurs essentiels comme la santé, l’éducation et l’alimentation. Afin de combattre ce problème, le président Sall propose d’investir massivement dans le secteur de l’eau. Il demande la mobilisation de toutes les ressources disponibles, au moyen de partenariats public-privé, de coopération bilatérale et multilatérale, ainsi que de ressources publiques internes. Elle promeut aussi des solutions telles que le recyclage et le dessalement de l’eau, ainsi que l’utilisation rationnelle de cette ressource, en particulier dans l’agriculture et l’industrie.