L’ONU regrette l’expulsion de sa Coordonnatrice humanitaire Louise Aubin

Antonio Gutteres

 

" Le Secrétaire général réitère l’engagement inébranlable des Nations Unies à rester et à servir le peuple nigérien

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres regrette l’expulsion, du Niger, de la Coordonnatrice humanitaire des Nations Unies, Louise Aubin. Une décision prise par le Conseil national pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP).

« Le Secrétaire général regrette profondément que, le 10 octobre, le Conseil ait ordonné le départ dans un délai de 72 heures de la Coordonnatrice résidente/Coordonnatrice humanitaire des Nations Unies au Niger, Mme Louise Aubin », rapporte son porte-parole, Stéphane Dujarric.

Il a indiqué que la représentante de l’Onu a dirigé le système des Nations unies dans ce pays et travaillé sans relâche pour fournir une aide humanitaire et au développement, conformément au Plan national de développement.

« La décision d’ordonner le départ du Coordonnateur résident entrave la capacité de l’Organisation à remplir efficacement ses mandats et perturbe le travail essentiel que nous accomplissons pour la population du Niger, où 4,3 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire, principalement des femmes et des enfants », a déploré le Secrétaire général.

Ce dernier réitère l’engagement inébranlable des Nations Unies à rester et à servir le peuple nigérien, à travers la poursuite des opérations humanitaires et de développement.