Le collectif des étudiants conteste le bilan des dégâts matériels

jad20230614-ass-senegal-manifestations-sonko-1256x628-1686728963.jpeg

"Il constate que le campus pédagogique est opérationnel, les pavillons de logement fonctionnels car n’ayant pas été saccagés ou incendiés

Le collectif des amicales de l’Ucad conteste l’envergure des dégâts matériels présentée au ministre de l’enseignement supérieur. Ils sont certains que leur tutelle n’a pas reçu les bonnes informations. En effet, les étudiants sont contre toute reprise des cours en ligne. « Les étudiants ont été contraints de quitter l’université.

Aujourd’hui, on nous impose de manière unilatérale de tenir des cours en ligne, ce qui est quasi impossible sur le territoire national qui n’est pas couvert » a informé le porte-parole du collectif. Selon collectif, la reprise des cours est bel et bien possible à l’Ucad.

Il constate que le campus pédagogique est opérationnel, les pavillons de logement fonctionnels car n’ayant pas été saccagés ou incendiés. Le collectif des amicales propose une reprise graduelle puis globale des enseignements.