Le Burkina conclut un accord avec la Russie pour la construction d'une centrale nucléaire

Accord

 

La construction de cette centrale nucléaire a pour objectif de couvrir les besoins énergétiques des populations 

 

La Russie et le Burkina Faso continuent de resserrer leurs liens. Les deux pays ont signé le 13 octobre un mémorandum d'entente qui porte sur la construction d’une centrale nucléaire.

L’accord est passé entre Rosatom, agence russe de l'énergie atomique, et le ministère burkinabé de l'Énergie. La signature a eu lieu à l'occasion de la Semaine russe de l'énergie qui s'est tenue à Moscou, à laquelle le ministre de l'Energie du Burkina, Simon-Pierre Boussim, a participé.

“Ce mémorandum est le premier document dans le domaine des utilisations pacifiques de l'énergie nucléaire entre la Russie et le Burkina Faso. Il crée une base pour établir une coopération dans un large éventail de domaines, y compris les approches pour la création d'une production nucléaire, l’application non énergétique de l'énergie nucléaire dans l'industrie, l'agriculture et la médecine, le développement des infrastructures nucléaires du Burkina Faso et la sensibilisation du public aux technologies nucléaires“, est-il indiqué dans un communiqué publié sur le site de Rosatom.

Ainsi, dans un communiqué relayé sur les resaux sociaux, le gouvernement burkinabé a indiqué que "la construction de cette centrale nucléaire a pour objectif de couvrir les besoins énergétiques des populations".